Tous les articles par MC3 Network

Compte-rendu des premières rencontres MC3 à Marseille, les 2 et 3 juin 2015

Les premières rencontres du réseau MC3 se sont tenues à Marseille les 2 et 3 juin 2015. Elles ont rassemblé plus d’une trentaine de participants venus de l’ensemble du pourtour méditerranéen, et étaient organisées en 4 ateliers :

  • Un premier autour d’un état des lieux des politiques urbaines relatives au changement climatique, à différentes échelles ;
  • Un second autour des expériences méditerranéennes en termes de projets urbains, de plans locaux d’urbanisme, etc. ;
  • Un troisième autour de la mesure du changement climatique en ville, et des indicateurs à mettre au service de la gouvernance ;
  • Enfin, un quatrième autour de la construction du réseau et des outils nécessaire.

Ces rencontres ont également permis d’acter la mise en place d’ateliers régionaux dans le courant de l’année, et de dessiner un premier agenda autour des actions à mener.

Le compte-rendu de ces rencontres – rédigé en français mais comprenant des résumé des ateliers en anglais – est désormais disponible en pdf en cliquant ici :

Compte-rendu des premières rencontres du réseau MC3

 

Ville et changement climatique : séminaire le 15 avril à l’IMéRA, Marseille

Un séminaire co-organisé par l’Institut Méditerranéen de Recherches Avancées (IMéRA) et le Laboratoire d’Excellence OT-Med aura lieu le 15 avril à l’IMéRA (2 place le Verrier, 13004 Marseille – derrière le Parc Longchamp) de 14h à 17h. Autour de la thématique « changement climatique en milieu urbain : enjeux, alternatives, incertitudes », il donnera lieu à trois conférences de 40 minutes chacune, suivies de discussions avec la salle :

  • Rémy Simonetti (Université de Padoue, Historien médiéval, Philosophe) : Les sources historiques permettent-elles de parler de changement climatique pour le moyen âge ?
  • Hubert Mazurek (LPED, Géographe, écologue, coordinateur du réseau MC3) : Les grands enjeux contemporains du changement climatique dans les milieux urbains ;
  • Najet Aroua (IMERA, Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger, Architecte, urbaniste, membre du réseau MC3) : Les alternatives urbaines face au changement climatique.

Bienvenue sur le réseau MC3

Face au phénomène de concentration urbaine sur les deux rives de la Méditerranée, il est important, en suivant les recommandations de UN-Habitat et du GIEC, d’évaluer la contribution de l’urbain dans le changement climatique, et l’impact de ce même changement sur les pratiques urbaines. Il existe cependant peu de dispositifs de mesure du climat à une échelle intra-urbaine, et peu de programmes sur une compréhension mutuelle du changement climatique et des pratiques de l’urbanisme.

Ce projet se propose d’établir à partir d’un réseau d’institutions sur le pourtour méditerranéen un bilan des connaissances et des dispositifs de mesures à l’interface entre changement climatique et urbanisme. Ce réseau, baptisé Mediterranean Cities and Climate Change (MC3), sera constitué d’institutions de recherches, d’observatoires urbains, et d’organismes liés à la conception, la planification et la gestion urbaine. Les quatre objectifs sont :

  1. Développer les collaborations avec les institutions de recherche, observatoires et réseaux en Méditerranée, afin d’échanger les expériences et développer de nouveaux programmes de recherches ;
  2. Développer des stratégies de relations institutionnelles entre les observatoires et les laboratoires de recherche sur le thème de l’urbanisme et du changement climatique ;
  3. Rénover et développer les dispositifs d’observation et de connaissance des villes sur la base de programmes ciblés ;
  4. Générer une dynamique pour le montage d’un programme euro- méditerranéen sur cette thématique.

Le programme est essentiellement destiné à la coordination scientifique, et à l’organisation d’échanges entre les différentes institutions participantes. À partir d’un noyau initial d’institutions, la première tâche sera d’étendre le réseau et de construire un outil web collaboratif ; la seconde tâche explorera les dispositifs de mesure du changement climatique ; la troisième les outils et les innovations en matière d’urbanisme ; la dernière sera une synthèse visant à mettre en valeur les spécificités méditerranéennes dans cette interface changement climatique / urbanisme.